Pendant que l’un fait un pacte avec le Diable

L’autre fait l’autruche. Ne fait strictement rien pour cette dite situation de crise… Peut-être, en fait, n’y en a t-il pas, alors?

C’est à se le demander, en effet; on ferme le parlement, on dénie la démocratie (ne sommes nous pas dans un système parlementaire où la majorité donne la légitimité?), on fait exactement l’inverse de ce que la situation exigeait il y a deux mois (pendant que la crise, elle, ne ralentie pas): on se donne tous les moyens de ne pas prendre d’action.

Pendant ce temps, bon travail: au lieu de régler les vraies questions (la crise économique), on attise la crise politique. Non seulement on ne règle rien, mais en plus, on déchire le Canada. 75% de la députation québécoise sont diabolisés.

Et bien grand merci, M. le Premier Ministre. Foutez-moi à la porte de ce pays qui ne me veut pas. En passant, je vous rappelle (comme vous êtes si américain, je me permets le parrallèle) qui sont les pères fondateurs de ce pays qu’est le vôtre: le Diable en personne.

Oh! en passant: foutez-moi à la porte, je n’en demande pas moins.

-L’aurore Boréale

Le Canada anglais se défoule sur le dos du Québec

Alexandre Shields

Le Devoir

Le psychodrame politique qui secoue Ottawa a continué d’alimenter les débats dans le Canada anglais hier, où les attaques dirigées contre les «séparatistes» ont pullulé sur différentes tribunes. Les opinions ont par ailleurs semblé très partagées sur la décision de proroger les travaux aux Communes jusqu’à la fin de janvier, chaque camp y allant de ses rassemblements un peu partout au pays.

Si la chef péquiste Pauline Marois se disait hier convaincue que la situation qui prévaut sur la colline parlementaire serait bénéfique pour le mouvement souverainiste, chose certaine elle a alimenté le ressentiment envers le Québec. Ainsi, plusieurs ont écorché les «séparatistes» sur divers forums de discussion, dont bien sûr des blogues conservateurs, mais aussi des sites comme ceux du Calgary Herald, de la CBC, de l’Edmonton Sun, du Globe and Mail, etc.

La plupart s’en sont pris au Bloc québécois. Un internaute, félicitant la décision de la gouverneure générale de suspendre les travaux aux Communes sur le site du Calgary Herald, a d’ailleurs pressé le premier ministre Stephen Harper de tenir un «référendum» sur la légitimité du Bloc en tant que parti fédéral. Un point de vue partagé par bien d’autres, surtout dans les fiefs conservateurs. Ce clavardeur se dit même prêt désormais à voter pour «exclure» le Québec du Canada.
(suite…)



Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Salles la Source - le lien - |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | des sujets et des opinions
| Les Productions Samuel90100
| intermittents de corse