Baisse de la demande en énergie

L’article, titré dans le Devoir « Un milliard de coûts inutiles pour Hydro-Québec, laisse surtout entrevoir un fait capital:

Pour 2009, Hydro-Québec prévoit par exemple un recul de la demande équivalant à 6,9 TWh, soit un peu moins qu’en 2010, où elle va devoir composer avec une baisse plus importante de 8,7 TWh. Ses prévisions ont d’ailleurs été revues à la baisse jusqu’en 2018, et ce, en raison de «besoins en électricité [qui] ont considérablement diminué [sous l'effet] d’un contexte économique défavorable, lequel affecte particulièrement les entreprises des secteurs des pâtes et papiers et de l’aluminium», explique Hydro-Québec dans le document soumis à la Régie. 

Ainsi, nous sommes capable de moins consommer. Et cela, en soit, est une excellente nouvelle. Mais bon. La discussion médiatique, dans les prochains jours, tournera surtout autour des « Hydro nous vol! » et autres soucis fort individuels. Ce site s’oppose à la construction de la Romaine, suggérant qu’il existe d’autres alternatives, pour augmenter la production énergétique -si besoin est-  à la destruction de milieux naturels uniques. Nous ne croyons pas que la présente nouvelle soit un argument contre la Romaine. Hydro-Québec n’a pas comme mandat de gérer l’offre et la demande. Son mandat est d’y répondre. Cependant, par la présente nouvelle, la société d’état sert un autre dessein: elle vient de prouver qu’il est possible de moins consommer, sans que le monde ne s’écroule sur nos têtes.

  »Mais nous sommes en pleine crise », diront certains. « Le chômage atteint des sommets »! En pleine crise économique, oui. Qu’en est-il de notre compte en banque devant le cataclysme environnemental qui s’abat sur nous? Une crise plus importante pèse sur nous depuis plus longtemps encore, et menace encore plus l’économie, à moyen et de plus en plus court terme. Et il est ben clair que si nous ne réduisons pas rapidement nos habitudes de consommation, le coût total de l’impact de notre action, aussi bien sur le plan environnemental que sur le plan économique, sera exorbitant.

C’est à nous de prendre cette nouvelle comme l’on souhaite. 

Un milliard de coûts inutiles pour Hydro-Québec

Le Devoir

La demande en électricité ayant chuté, les surplus d’énergie pourraient coûter cher aux consommateurs

À la veille du dépôt — avec six mois de retard — du plan stratégique d’Hydro-Québec, petits et grands consommateurs d’électricité au Québec s’inquiètent des importants surplus d’énergie avec lesquels la société d’État doit désormais composer. En raison de la chute de la demande en électricité partout en Amérique du Nord, ces surplus sont évalués à près d’un milliard de dollars pour la seule année 2010 et risquent d’être aux frais de la clientèle d’ici, craignent-ils.

(suite…)



La vérité commence à sortir…

Deux milliard du privé contre un à trois pour les gouvernements… par année. Où ets l’équilibre? Où est le partage des profits?

La capture du carbone sera coûteuse pour le fédéral et l’Alberta

Cyberpresse

Le gouvernement fédéral et celui de l’Alberta pourraient devoir investir entre un et trois milliards $ par année, après 2015, pour rendre viable la technologie de capture du carbone.

Un rapport du Conseil de développement pour la capture et l’entreposage du carbone en Alberta suggère que les coûts de l’énergie pourraient augmenter et que les consommateurs devront assumer une partie importante des frais liés au développement de la technologie, destinée à emprisonner le gaz dans le sol. Le rapport soutient que cet investissement, dans une forme d’énergie qui se voudrait plus propre, serait bénéfique pour la prospérité de la province.

(suite…)



Les conservateurs veulent promouvoir leur attachement à l’Arctique

Bullshit… On veut juste tirer les profits du gaz… Oh! Rappelez-moi, on militarise pour qui, en fait? Pour le passage du Nord-Ouest? Pour occuper le territoire? Ah! Pour gagner des électeurs dans l’ouest, et une circonscription qui leur échappe toujours… Hey, les gars, le nord, ce qu’il a besoin, c’est d’une politique environnementale, pas pétrolifère…

Cyberpresse
d’après La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement conservateur a lancé dimanche un blitz publicitaire visant à promouvoir son attachement à l’Arctique canadien.

 Les ministres Chuck Strahl, Lawrence Cannon et Gary Goodyear ont publié des communiqués relatant les diverses engagements du gouvernement envers les régions nordiques du pays. Un site Internet mettra à jour les diverses mesures prises par Ottawa.

Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, Chuck Strahl, a soutenu que le document et le site Internet démontraient encore plus l’intérêt du gouvernement pour l’Arctique. Son collègue des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, a ajouté que l’objectif du gouvernement était de tirer parti des ressources naturelles des régions nordiques afin de développer l’économie locale.

Le gouvernement fédéral a aussi promis que des navires de guerres seraient plus présents dans l’Arctique et la construction d’infrastructures militaires. Il a commencé à former une nouvelle unité militaire qui sera basée à Yellowknife, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, dont le rôle sera d’assurer la défense du nord canadien.



Encore un PPP à l’eau…

Comme quoi le modèle libéral n’est bon… que pour lui…

Québec renonce au PPP

 Radio-Canada

La reconstruction de l’échangeur Turcot ne se fera pas en mode partenariat public-privé (PPP). Après avoir essuyé plusieurs critiques, le gouvernement du Québec abandonne finalement cette idée.

Le ministère du Transport pensait pouvoir économiser 100 millions de dollars en optant pour un projet en PPP. Il juge maintenant que ces estimations ne sont plus réalistes.

La ministre Julie Boulet invoque le contexte économique mondial pour expliquer la volte-face du gouvernement. Elle ajoute que le projet nécessitait davantage de flexibilité, ce qu’offre le mode de construction traditionnel.

(suite…)



Droits humains a la carte

Peine capitale et demandes de clémence – Ottawa pose ses conditions pour aider ses citoyens en danger de mort

 

Le Devoir

Ottawa — Le gouvernement de Stephen Harper a franchi un pas de plus afin de légitimer sa nouvelle politique du «cas par cas» dans l’octroi de sa clémence à des Canadiens condamnés à mort à l’étranger, croit l’avocat d’un Canadien coincé dans le couloir de la mort aux États-Unis.

Mardi, le ministère des Affaires étrangères a mis en ligne un guide à l’intention des ressortissants du pays devant la justice à l’étranger dans lequel on trouve une liste de critères pour déterminer si un Canadien mérite ou non qu’Ottawa intervienne en sa faveur auprès des autorités étrangères.
(suite…)



Services secrets, ou services selectifs?

Les omissions des services secrets

 Radio-Canada

Les agents du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) qui ont interrogé Omar Khadr en février et en septembre 2003 à la prison militaire américaine de Guantanamo n’ont pas tenu compte de son âge ni du fait que ses droits fondamentaux avaient été bafoués par l’armée américaine lors de leur entrevue.

Telle est la conclusion du rapport que le Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS) a rendu public, mercredi, après l’avoir remis au ministre canadien de la Sécurité publique, Peter Van Loan.

Le comité de surveillance estime que le SCRS avait des motifs raisonnables d’envoyer des agents pour recueillir des renseignements liés à une menace qui planait sur le Canada, mais que leur façon de procéder soulève « d’importantes questions ».

Le CSARS conclut ainsi « que le SCRS a omis de tenir compte du fait qu’[Omar Khadr] s’était vu brimer de certains droits fondamentaux qui auraient dû lui être reconnus en raison de son jeune âge ». Omar Khadr, qui a la citoyenneté canadienne, avait 16 ans en février 2003.

(suite…)



La brique pis le fanal

Et on pense après…

Libération

Mépris pour la vie des civils palestiniens, usage sans restriction de la force, destructions massives et vandalisme : pour la première fois depuis l’opération militaire israélienne à Gaza, en décembre et janvier, une organisation regroupant des soldats israéliens fait écho aux accusations palestiniennes et internationales. Dans un rapport de plus de 100 pages, regroupant les témoignages de 26 soldats, Shovrim Shtika («Rompre le silence») revient en détail sur la conduite de l’armée israélienne lors de l’offensive de près de trois semaines contre le Hamas, qui avait fait plus de 1 300 morts et des milliers de blessés palestiniens.

Des témoignages de soldats faisant état d’exactions contre des civils palestiniens avaient déjà été publiés dans la presse israélienne en mars. Mais leur fiabilité avait été contestée car ils avaient été reconstitués à partir de discussions informelles organisées au sein d’une académie militaire.

(suite…)



Double standard?

Idéologie vs mise en oeuvre? Pendant qu’on sécurise faussement la population en discours, on laisse aller dans les ministères? On s’occuppe de nous, ne nous en faisons pas!

La Presse Canadienne
Ottawa

Un examen interne permet d’apprendre que Passeport Canada pourrait avoir fait fi des règles en matière de sécurité afin de répondre à la demande sans précédent de passeports.

Selon une vérification du bureau de sécurité de l’organisme fédéral, certains employés pensent que les contraintes de temps et une formation inadéquate pourraient avoir «contribué considérablement» à ce que des passeports aient été émis de façon précipitée.

(suite…)



Visas, SVP

Le Canada, toujours à l’heure Bush…

Radio-Canada.ca avec Presse canadienne

Dès mardi, les ressortissants tchèques et mexicains devront se munir d’un visa pour entrer au Canada.

D’ici le 15, ceux qui se présenteront à la frontière pourront faire leur demande sur place. Ensuite, ils devront passer par l’ambassade du Canada.

Le ministre Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney a justifié cette décision, lundi, par l’augmentation sensible des demandes d’asile provenant de ces deux pays.

En 2008, plus de 9400 demandes présentées au Canada provenaient de citoyens mexicains, soit 25 % de toutes les demandes reçues.

Les autorités des deux pays concernés s’étonnent de cette décision.

Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kohout, a affirmé qu’il s’agit d’un geste sans précédent pour un pays membre de l’Union européenne et allié dans la guerre en Afghanistan.

De son côté, le gouvernement du Mexique dit regretter la décision canadienne.



Va-t-on passer à côté de la track encore une fois?

 

Commerce international : il faut clore le cycle de Doha

 

Les grands de ce monde, réunis en fin de semaine dans différents sommets à la composition changeante à L’Aquila (Italie), ont à nouveau accouché d’engagements creux qu’ils s’empresseront d’oublier aussitôt retournés dans leurs capitales respectives. Pourtant, il faut souhaiter que leur volonté de conclure enfin, en 2010, les négociations commerciales internationales entamées il y a huit ans à Doha, se traduise dans les faits.

On pouvait certes s’attendre à ce que les dirigeants des principales puissances économiques s’accordent sur l’idée que céder à la tentation protectionniste au prétexte de lutter contre la crise aurait pour effet d’aggraver la récession mondiale. Là-dessus, tout le monde est d’accord tant qu’on en reste aux grands principes. Pour l’instant, la réalité s’accorde d’ailleurs à ces proclamations vertueuses : rares sont les pays qui sont passés à l’acte. Pourtant, la menace protectionniste est réelle, et la tentation semble grande, ici ou là, d’y recourir.

(suite…)



12

Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Salles la Source - le lien - |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | des sujets et des opinions
| Les Productions Samuel90100
| intermittents de corse