Retour de la taxe Tobin

Enfin. De son idée. Pour re-mourir aussitôt? Espérons que non…

 Le gendarme de la City se prononce pour la taxe Tobin

Libération

La proposition jeudi d’Adair Turner d’instaurer une taxe sur les transactions pour dompter les excès de la finance mondiale, a été fraîchement accueillie par le monde de la finance. Attac, en revanche, jubile.
Après la proposition du gendarme de la City d’instaurer une taxe Tobin sur les transactions financières, le mouvement altermondialiste s’est félicité vendredi de voir ses idées progresser jusque dans le temple du capitalisme et espère qu’elles rencontreront un écho au G20.

(suite…)



Dossier sur la pauvreté au Québec

Des mythes tombent. Comme quoi, le modèle québécois n’a pas que des revers. Ca doit etre de la faute aux libéraux…

Le Québec a de moins en moins de pauvres

Hélène Baril, La Presse

La lutte à la pauvreté est un vieux combat dont les résultats sont souvent décourageants. Mais au cours de la dernière décennie, le nombre de personnes considérées comme pauvres a diminué de façon spectaculaire au Québec. De 1997 à 2008, la baisse atteint 40%.

(suite…)



8 millions pour l’environnement

…quatre trente sous, finalement…

Un plan et une équipe d’experts

 Radio-Canada

La ministre des Ressources naturelles du Québec, Nathalie Normandeau, a procédé vendredi à une autre grande annonce depuis qu’elle a pris le relais de son collègue Claude Béchard, en juin dernier.

Le gouvernement a dévoilé les grandes lignes d’un plan de 8 millions de dollars sur deux ans pour le développement du secteur de l’énergie verte. Québec veut ainsi aider les chercheurs en entreprise et dans les universités, dans des domaines aussi variés que l’énergie éolienne, la géothermie, l’énergie solaire, l’hydrogène et les véhicules électriques.

(suite…)



Réforme au Sénat canadien

Ben… On la cherche toujours…

Des proches de Harper bientôt nommés

Radio-Canada

De proches collaborateurs du premier ministre Stephen Harper pourraient bientôt être nommés au Sénat.
(suite…)



Les deux mains sur le volant?

Une autre invention électorale qui prend le bord…

Équilibre budgétaire: le casse-tête de Charest 

Le Devoir

Le premier ministre convie les Québécois à un grand dialogue sur le déficit zéro

Saint-Hyacinthe — Bien qu’ayant les «deux mains sur le volant», Jean Charest refuse de prendre seul les décisions douloureuses pour ramener l’État québécois à l’équilibre budgétaire et souhaite donc convier «le plus grand nombre de Québécois possible» à un grand «dialogue» sur le sujet. Sommet de type péquiste (1981, 1996)? Grand événement du genre Forum des générations (2004)? Pour l’instant, la formule n’est pas arrêtée.

«On n’est pas fixés sur une formule en particulier», sauf les habituelles consultations prébudgétaires. «Maintenant, est-ce qu’on fera autre chose en plus? On est en réflexion sur la meilleure façon d’aborder ce dialogue», a soutenu le premier ministre hier, à l’issue d’un caucus présessionnel de deux jours à Saint-Hyacinthe.

(suite…)



Un TGV, enfin?

La SNCF croit au TGV Québec-Windsor

La Presse

Pour la SNCF, l’une des plus importantes entreprises ferroviaires au monde, l’implantation d’un TGV dans le couloir Québec-Windsor est totalement justifiée, car toutes les conditions de rentabilité financière, sociale et environnementale sont réunies pour en faire un grand succès.

Dans un avis obtenu par La Presse, la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) va même jusqu’à comparer avantageusement ce couloir à ses lignes à grande vitesse les plus rentables de l’Hexagone, soient les TGV Rhône-Alpes, Méditerranée et Atlantique.

«Tous les critères théoriques et empiriques de succès de la mise en service d’un tel réseau déterminés par la SNCF, via son expérience de l’ensemble des projets de grande vitesse ferroviaire dans le monde, sont remplis par le corridor Québec-Windsor», estime-t-elle.

Voilà la conclusion d’une «étude prospective» contenue dans la «proposition technique et financière» que l’entreprise a remise en juin dernier aux maires des six grandes villes concernées par ce projet.

(suite…)



Un beau début

L’UE veut des transporteurs plus verts

 Radio-Canada

Quatre mille compagnies aériennes internationales, dont Air Canada, Air Transat et Bombardier, figurent sur la liste de pollueurs dressée par la Commission européenne, l’une des institutions de l’Union européenne (UE). L’UE leur donne jusqu’au 1er janvier 2012 pour réduire leurs émissions de C02, pour les trajets survolant les états membres. Si les compagnies ne se conforment pas aux exigences réglementaires européennes, elles seront pénalisées.

(suite…)



Dictionnaire de la langue québécoise

Enfin!

Le FRANQUS verra le jour

Le Devoir
Le dictionnaire général et normatif du français québécois est prêt pour une première mise en ligne

Attendu depuis longtemps, défendu avec ardeur par certains, critiqué avec passion par d’autres, le dictionnaire FRANQUS est désormais prêt à subir ses premiers tests. Après maints retards, ce grand dictionnaire général et normatif du français québécois sera en effet mis en ligne au cours du mois de septembre.

(suite…)



Produits d’ici demandés

 Le Devoir

Les supermarchés sont en totale rupture avec les aspirations profondes des Québécois, selon le spécialiste Normand Bourgault

 Ce ne serait pas qu’une mode mais bien une vague de fond. Poussé par des préoccupations identitaires, écologiques et sanitaires, Homo consumus québécois serait sur le point de régionaliser durablement sa consommation alimentaire. Et les grandes chaînes de distribution semblent tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues, estime Normand Bourgault, spécialiste du marketing et de la mise en marché des produits locaux.

(suite…)



Tout le monde s’entend!

Ses intérêts d’abord

Manon Cornellier, Le Devoir

Si le refus de la subvention au festival Divers/Cité a fait jaser à Montréal, c’est tout le Programme des manifestations touristiques majeures (PMTM) qui irrite sérieusement le National Post. La goutte qui a fait déborder le vase cette semaine est la révélation que la Canadian National Exhibition de Toronto allait utiliser une partie de sa subvention pour inviter l’ancien président Bill Clinton.

Mais qu’est-ce que cela a à voir avec la relance économique, demande le Post? De l’avis du quotidien, le PMTM et ses 100 millions sont devenus un outil électoral pour les conservateurs, qui financent des festivals qui n’en ont même pas besoin. Le Post cite un festival d’Ottawa, ville du ministre John Baird, qui a dû trouver en catastrophe un artiste qui lui permettrait de dépenser les 338 000 $ accordés à la dernière minute. «Les Canadiens se sont fait dire qu’ils devraient accepter des années de déficits afin de financer des dépenses ciblées destinées à créer des emplois et à construire des infrastructures. Les conservateurs alimentent plutôt des soupçons bien fondés que le programme de relance n’était pas aussi nécessaire qu’on le prétendait et que des dizaines de milliards de dollars sont gaspillés inutilement au nom de l’opportunisme politique.»

(suite…)



12

Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Salles la Source - le lien - |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | des sujets et des opinions
| Les Productions Samuel90100
| intermittents de corse